Une visite très appréciée de la vice-présidente du Gouvernement suisse, Mme Doris Leuthard 

Mercredi, Octobre 26, 2016 - 15:15

Le 3 octobre dernier, Mme Leuthard, aussi conseillère fédérale et cheffe du Département fédéral de l’environnement, des transports, de l’énergie et de la communication (DETEC), a prononcé une allocution très attendue devant une salle bondée lors d’un événement organisé par le Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM). Ce dernier fut mis en place en association notamment avec la Confédération suisse (Consulat général à Montréal), le Swiss Business Hub Canada et votre Chambre de Commerce Canado-Suisse du Québec.

 

Sur la photo (de gauche à droite) : Elisabeth Bösch Malinen, Consule générale de Suisse à Montréal; Christine St-Pierre, Ministre des Relations internationales et de la Francophonie; Pierre Lemonde, Président-directeur général du CORIM; Dr. Beat Nobs, Ambassadeur de Suisse au Canada et Marie Habre, Présidente de la CCCS(QC)

Crédit photo : CORIM 

 

Après avoir été présentée par Son Excellence, l’Ambassadeur de la Suisse au Canada, Dr Beat Nobs, Mme Leuthard a dressé un tableau sommaire des objectifs à court et moyen terme de la Suisse au plan économique et surtout technologique, incluant la lutte au changement climatique, sa « stratégie énergétique 2050 » et son emphase sur les technologies vertes.  La vice-présidente s’est aussi arrêtée sur la relation de la Suisse avec le Canada en soulignant qu’elle considérait que la Suisse avait à nouveau un partenariat à part entière avec le Canada, surtout depuis l’élection des libéraux, et du Premier Ministre Trudeau. Pour elle, le Canada rejoint désormais la vision globale de la Suisse, en partageant des défis communs dont ceux énumérés plus haut.

 

Plus précisément, Mme Leuthard mentionnait que les changements climatiques, tout en posant de sérieux défis, s’accompagnent d’opportunités intéressantes au plan de l’avancement technologique, notamment au niveau énergétique, tout en pouvant être rentables. Mme Leuthard s’est d’ailleurs réjouie du fait que, contrairement au passé, le Canada entendait se rallier à la communauté internationale en faisant en sorte que l’accord de Paris sur le climat soit entériné sous peu.

 

Les politiques de l’énergie, des transports et des changements climatiques ont en fait été la dominante de toute sa visite de travail, très fertile, en sol canadien. Elle a rencontré en rafale plusieurs ministres, tant au niveau fédéral que provincial, et même le premier ministre du Québec, avec lequel elle convenu d’accentuer encore la coopération dans le domaine de l’efficacité énergétique, de l’assainissement des bâtiments et du stockage de l’énergie, selon un communiqué de presse du DETEC. 

 

Elle a aussi pris avantage de son voyage pour visiter certaines entreprises actives dans les domaines du transport, de l’énergie et des cleantech.  Entre autres, elle est passée chez Hydro Québec, que le DETEC considère comme « … une des entreprises hydroélectriques les plus importantes et les plus innovatrices au monde », ainsi que la compagnie ABB, qui célèbre cette année son 125ème anniversaire, et l’agence du transport à Toronto, Metrolinx.

 

Votre chambre a été fière de s’associer au CORIM pour convier ses membres à profiter du passage de cette politicienne fougueuse, admirée et très éloquente.  Comme pour bon nombre d’autres activités à caractère économique ou d’affaires proposées aux membres cette année, et celles prévues pour l’an prochain d’ailleurs, cette activité a été d’un vif intérêt, pour tous ceux qui ont décidé de donner une « touche Suisse » à leurs activités au Canada.

 

Par Me Jean-Marc Ferland,

membre du C.A. de la Chambre de Commerce Canado-Suisse.